La citation du jour | Le blogue de Richard Hétu


« En tant que membre de la presse, permettez-moi d’essayer de clarifier certaines des choses que vous dites qui ne sont pas vraies. “Mes banquiers et moi avons conclu un accord formidable qui me permet de sortir plus fort que jamais. Je considère cet accord comme une grande victoire.” Être au bord de la faillite, être renfloué par les banques ? Patiner sur une glace fine et presque se noyer ? C’est un homme d’affaires à admirer ? »

Barbara Walters, légende du journalisme américain décédée vendredi à 93 ans, répondant à Donald Trump qui se plaignait de la malhonnêteté des journalistes lors d’une interview remontant à 1990, avant même que l’étendue complète des pertes du promoteur immobilier ne soit connue (la publication des déclarations fiscales de Trump confirme qu’il est un piètre entrepreneur dont le style de vie princier dépend de ses actifs hérités, comme l’explique le New York Times. Mais Walters, qui avait parlé aux banquiers de Trump, le savait déjà).

P.S. : En plus d’interviewer tous les personnages les plus importants de son époque dans le monde de la politique, du showbizz ou des affaires, Walters a joué un rôle de pionnière à la télévision, devenant le 4 octobre 1976 la première femme à co-animer un journal télévisé et à signer un contrat de 1 million de dollars. La rumeur veut que son collègue d’ABC News Harry Reasoner était loin d’être enchanté de la voir à ses côtés (Yashar Ali semble croire qu’il s’agit d’un fait) :

(Photo capture d’écran)




We will be happy to hear your thoughts

Leave a reply

Shopping cart